Carnets des petits bergers, article 1 (ces carnets hebdomadaires sont écrits pour des enfants en situation de handicap en lien avec l’association « l’enfant@l’hôpital »)

Merhaba les enfants!


Moi Kika, chèvre voyageuse, je veux enfin prendre la parole pour vous raconter ce que je viens de vivre. Depuis que nous sommes en Turquie, mes bergers et moi avons rencontré beaucoup de vaches. Des vaches, des vaches, et encore des vaches. Je commençais même à me faire à l’idée que finalement, peut-être que les vaches et moi, nous pouvions nous entendre. C’est pour cette raison que lorsque ce jour là, lorsque nous nous sommes garés près d’un joli petit lac, j’étais prête à faire l’effort d’essayer de discuter avec la première vache venue. Et ça n’a pas tardé.

La vache venue

Sauf que derrière la première vache venue, il y avait des chèvres! Tout un troupeau, avec des boucs et des cabris, tous plus beaux les uns que les autres!

Partie de pêche surprise!
un très gros bouc

Autant vous dire qu’il ne m’aura pas fallu longtemps pour surmonter ma timidité et commencer à discuter. D’autant plus qu’il n’aura pas fallu longtemps non plus à mes bergers pour faire connaissance avec leur berger et sa famille…Les voilà invités à la traite du lendemain matin. Enfin la traite…quelques chèvres, celles qui avaient le plus de lait, ont bien voulu donner un petit peu chacune, tout en se faisant caresser, puis récompenser par du pain sec.

La traite

En effet, c’est le grand-père de la famille, passionné d’animaux et tout particulièrement de chèvres, qui s’occupe donc de ce beau troupeau de 80 chèvres, ainsi que d’une vache, mais pour son plaisir uniquement. J’avoue que pour la première fois depuis le début du voyage, je suis presque jalouse de la belle vie que ces chèvres peuvent mener. Il va falloir que j’en parle avec mes bergers.

un berger au petit soin
Le grand-père fait plier les arbustes pour que ses chèvres accèdent aux délicieuses feuilles

Pendant que j’accompagne mes nouvelles copines en balade, mes bergers sont invités à boire le thé. Les turcs boivent beaucoup de thé, tout au long de la journée. Mais à l’heure du petit déjeuner, le thé est accompagné de tomates, concombres, pain, fromage, olives, des oeufs, de la marmelade. Et tout ça fait maison, grâce à tous leurs animaux, et à leur très grand potager.

petit déjeuner de luxe

Dans les yeux de mes bergers, j’ai bien vu que cette vie là leur plaisait aussi. Du coup je n’ai pas eu a insister pourqu’on reste 3 jours dans ce joli petit village. On a passé du temps avec les chèvres, les petits bergers ont pêché dans le lac. Tout le monde a apprécié cette petite pause. Je suis prête à reprendre la route, et à discuter avec des vaches s’il le faut!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s