Actu des bergers 6/12/20

Ouh la, mais il semblerait qu’on vous ait laissés en Turquie dans le dernier article! Mais c’est qu’on a filé nous depuis! Bon heureusement ces derniers temps on a carrément ralenti. Allez on reprend!

Nous avons été jusque dans l’Est de la Turquie, au lac de Van, où nous avons vu un panneau indiquant l’Iran…Gros serrement de ventre là quand même, on aurait tellement aimé continuer cette route! Mais pas de délivrance de visas touristiques pour le moment. On a hésité à demander un visa de transit, mais c’est un peu frustrant de traverser l’Iran en moins de 7 jours, puis se retrouver au Pakistan sans savoir si l’Inde allait ouvrir. Bref il a fallu se résoudre à retourner en arrière, en direction de la seule frontière ouverte pour nous, celle de la Bulgarie.

De l’Est de la Turquie, nous avons donc roulé jusqu’à Ankara pour enfin récupérer les pièces d’identité de la petite dernière! Puis jusqu’à Istanbul pour récupérer vélos et sacoches de voyageurs coincés en Bulgarie. Leur rendre service nous a aidé à donner un peu de sens à cette marche arrière! Et cela nous a permis de les rencontrer, à Plovdiv. Eux c’est Anaïs et Ludo, ils voyagent depuis 4 ans sans argent, un sacré challenge, motivé par des enjeux écologiques et de sociétés. Nous les avons trouvés droits dans leurs bottes, et sacrément courageux! Nous leur souhaitons une belle route, et qu’ils puissent trouver le lieu où ils pourront vivre comme ils l’entendent!

Mis à part cette belle rencontre, la Bulgarie ce fut un peu douloureux pour nous, un sacré contraste avec la chaleur humaine des Turcs! A ce qu’il se dit, les Bulgares sont gentils, il faut juste du temps pour briser la glace. Ok, alors on reviendra équipé pour ça, mais comme la Grèce vient de confiner, pour nous ce sera l’Albanie, pour sa météo plus clémente et sa jolie réputation parmi les voyageurs!

Mais alors qu’on ne s’y attendait pas, nous avons quand même passé de jolis moments en Bulgarie. Et oui, quand un pays est ouvert sans conditions par ces temps de covid, et même si c’est la Bulgarie, on y retrouve tous les voyageurs! Et cela nous a offert quelques belles rencontres, Mégane et Thomas, des jeunes Suisses que nous avions croisés en Turquie, Tiphaine et Raph, tous jeunes parents d’un bébé né dans la forêt bulgare, et d’autres encore, tous rêveurs et cherchant leur chemin. Merci à vous les Suisses, pour cette raclette au feu de bois et au fromage plastique de la Bulgarie, on s’est régalés! 

Une rapide traversée de la Macédoine, en 24h et 50 euros d’assurance, les douaniers n’ayant pas voulu de la nôtre. Puis nous voilà en Albanie, et nous en sommes malgré tout heureux!

Nous n’avons pas eu le temps de découvrir le pays qu’il nous faut nous mettre en quarantaine, le temps de tous digérer notre covid. L’avantage de notre liberté, c’est que nous avons pu choisir une belle plage, bien isolée, pour que l’on puisse quand même se balader et jouer. Et maintenant que tout le monde va bien, à un bulbe olfactif près, nous voici prêts à reprendre nos rencontres! Et c’est bien parti!

Que nous réserve l’hiver? En ce moment, on change d’avis tous les jours, plusieurs fois par jour même. Prendre le temps de découvrir les Balkans, en se chauffant comme il faut? Ou bien mettre le camping-car sur un cargo, vers l’Afrique, voire vers l’Amérique, ou cela semble plus ouvert en ce moment? On se sentirait au moins avancer. Mais il faudrait renoncer à cette route de l’Est qui nous attire tellement.

Bref, voyage à suivre!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s