Carnets des petits bergers: Tanzanie, Zanzibar bizarre bazar

Depuis le départ pour Zanzibar, Lucie n’arrête pas de dire Zanzibar, bizarre, bazar! Et quand on arrive sur cette île, on trouve aussi que c’est bizarre, et un peu le bazar aussi.

La première chose un peu bizarre, c’est de se retrouver sans la Coco. On y est habitué à notre maison qui voyage avec nous. 

D’ailleurs on surveille l’avancée du cargo, la Jolly Perla tous les jours. Noam regarde sur un site où il peut suivre la progression de notre Coco dans la méditerranée, et jusqu’à Mombasa au Kenya où nous espérons bien la retrouver en pleine forme! 

https://www.vesselfinder.com/fr/?imo=9578969

En attendant, on doit s’organiser: Où dormir? Comment cuisiner? Comment se déplacer?  Comment trimbaler tous nos bagages?

Alors d’abord, pour dormir, on a trouvé un bon endroit: une famille avec deux enfants, qui loue deux chambres de leur maison, un peu perdue dans la brousse. La maison est simple et belle. C’est eux qui l’ont construite avec les pierres ramassées sur place. Il n’y a pas de télévision et il est écrit Karibu sur la porte d’entrée. ça veut dire “Bienvenue” en swahili, leur langue. 

Et il n’y a pas de fenêtre en verre, juste des volets pour empêcher la lumière de rentrer, et des moustiquaires, pour empêcher les moustiques de rentrer. Cela dit, nous faisons chambre commune avec un scorpion et de grosses araignées comme on n’en voit pas en France!

Dans une catégorie plus sympathique, il y a aussi deux chiens et deux chats. On adore le chien Davy, qui est un peu foufou, et le chat qui rapporte tous les jours de sa chasse un bon gros lézard.

Autour de chez eux il y a plein d’arbres très sympathiques: des bananiers pour les bananes, des manguiers pour les mangues, des papayiers pour la papaye, des avocatiers pour les avocats… C’est un jardin à manger!

Et puis chaque nuit, on est réveillé par des bruits étranges. Ce sont des bébés de brousse (bush-bay en anglais), des tout petits primates qui vivent la nuit. D’ailleurs on ne les a pas vu, mais on les entend danser sur le toit juste au dessus de nos têtes toute les nuits, et pousser leur cri étonnants qu’on entend comme s’ils étaient avec nous dans la chambre! 

photo prise sur internet…

Nous restons un petite semaine dans cette maison, et comme c’est un peu perdu dans la nature, on a décidé de louer une voiture! On sait conduire, mais est-ce qu’on sait conduire à gauche avec des gens partout, des bus, des vélos, des charrettes à boeufs et des énormes trous dans la route à éviter absolument?! On se croirait dans un jeu vidéo sauf que là, on n’a qu’une vie! 

En tout cas, cette route nous permet de voir de bien jolies plages, avec du sable blanc et fin comme de la farine, et une eau verte-turquoise presque trop chaude!

Ce n’est pas que le bazar bizarre, la vie à Zanzibar, c’est aussi bien pénard!

2 commentaires sur « Carnets des petits bergers: Tanzanie, Zanzibar bizarre bazar »

  1. Merci beaucoup pour les nouvelles … Je préfère la plage de sable blanc avec l’eau bien chaude , turquoise ( sans requin ? ) à la chambre avec scorpion et araignées … Nous vous faisons de gros bisous . Nous allons bien , mais la météo ici n’a rien à voir : un peu de neige , un peu de gel , et très peu de soleil … Prenez bien soin de vous ….

    Le lun. 18 janv. 2021 à 16:32, La grande transhumance de Kika et ses 5

    J'aime

  2. Bonjour à vous 5!
    Là, vous avez fait très fort! On m’a demandé de vos nouvelles, je vais avoir du succès!
    Des bises à vous tous, j’attends la suite de vos belles aventures…
    Gwënola

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s