Carnets des petits bergers: Kenya, on a rencontré des guerriers Masaï!

La Coco cahotait tranquillement sur une piste, cela faisait un bon moment qu’à part des girafes on n’avait croisé personne. On cherchait un endroit pour s’arrêter, lorsqu’un grand gaillard surgit du bush et se met sur la piste, en brandissant une lance. A sa suite, deux, puis trois, puis quatre autres, sortant de nulle part, lance en avant. Des guerriers Masaï! D’accord les gars, pas de soucis, on s’arrête, c’est à quel sujet? Water, water! Ah vous voulez de l’eau! Si gentiment demandé avec une lance à la main, on n’a pas osé leur refuser! Mais en réalité, avec les sourires qu’ils affichent rapidement sur leurs visages, on n’a pas vraiment eu le temps d’avoir peur…

Allez, la Coco, en route, on va se trouver un petit coin tranquille un peu plus loin, entre deux girafes, pour y passer la nuit. Là, à gauche, ce sera parfait! Mais à peine installé, que la Coco se retrouve entourée, deux 4X4, des motos, et pleins de gens à pieds, qui reviennent, on peine à en croire nos oreilles, d’une CHASSE AU LION! Pour notre petit coin tranquille c’est raté!

Les Masaï sont un peuple d’éleveurs semi-nomades, qui vit dans une partie du Kenya et le nord de la Tanzanie. Ils portent souvent une robe rouge et noire, ils ont de grands bijoux dans les oreilles. Ils élèvent des grands troupeaux de vaches, moutons et chèvres, et se déplacent parfois avec eux pour trouver de l’herbe et de l’eau! Ils construisent des maisons en terre, et font des clôtures avec des buissons épineux autour de leur village. Ils se nourrissent de la viande et du lait de leur troupeau, et prennent aussi souvent un peu de sang à leurs vaches, qu’ils boivent en mélange avec le lait. pour rester en bonne santé, ils mangent aussi beaucoup de plantes qu’ils trouvent dans la nature. Les jeunes garçons sont appelés guerriers, ils sont responsables de la protection du village et des troupeaux.

Les Masaï qui nous entouraient nous ont expliqué qu’il y avait trop de lions autour de leur village, et que chaque jour des vaches se faisaient manger. Nous qui avons toujours peur que le loup attrape nos chèvres, nous comprenons bien leur problème! Mais le lion est aussi un animal protégé, et ils n’ont pas le droit de la chasser sans en obtenir l’autorisation. Pas facile, la vie de Masaï aujourd’hui!

Et puis ils sont tous partis, le lion avait réussi à se cacher, ils reprendraient la chasse le lendemain. Le coin est redevenu calme. Très calme. Mais maintenant on savait que les lions rôdaient dans les parages. Un petit pipi dehors? Euh…

4 commentaires sur « Carnets des petits bergers: Kenya, on a rencontré des guerriers Masaï! »

  1. Un beau récit plein de vie pour une étape dont vous vous souviendrez !
    Le lion est il venu vous saluer ?
    Bonne continuation..j attends avec gourmandise la suite !
    Un grand bonjour d Hervé !

    J'aime

  2. Nous suivons votre périple avec grand intérêt. Vos dernières étapes nous ont rappelé une visite aux « five bigs » que nous avons faite il y a quelques années (dans des conditions où nous étions moins exposés que vous!). Votre initiative mérite bien toute notre admiration. Bon vent pour la suite dans l attente de nouvelles feuilles de route qui nous permettent de voyager virtuellement et de nous évader en ces temps difficiles (pour nous).
    René et Jeannine (amis de Christiane et Henri)

    J'aime

Répondre à ccohherve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s