Namibie: Western Damaraland

Pour décrire le Damaraland, on avait envie de ne rien écrire sur une grande page blanche. On pourrait alors y perdre son regard, laisser courir son imagination.

Nous avons passé des heures à rouler sur des pistes de poussière, qui ne s’arrêtent jamais, qui tournent rarement. Le paysage de cailloux gris, jaunes et surtout rouges défile, grandiose. Pas de villages, pas d’humains, pas de réseau. On se sent un peu seuls. Pourvu que la Coco ne tombe pas en panne! Ce ne sont pas des contrées où l’on peu marcher. C’est immense…

On se croirait dans un western. Et d’ailleurs, avec une bonne musique dans la Coco, celle-ci se transforme en cheval et nous avons tous un chapeau de cow-boy pour galoper sur roues et sous le soleil des scorpions et des serpents.

Le Damaraland n’est pas une réserve protégée, mais on peut y croiser quelques animaux: girafes, zèbres, autruches, springboks, éléphants déserticoles et même quelques lions, déserticoles eux aussi, normal. Ils pourraient se trouver près des rivières, mais elles sont à sec, juste un lit de sable, et quelques buissons épineux. Et puis nous ne sommes pas dans un parc, ils craignent les véhicules et se sauvent à notre passage. Bref, on les cherche plus qu’on ne les trouve.

Alors, quand on a aperçu quelques zèbres dans les rochers, on s’est dit que ceux-ci étaient les vrais, les sauvages! La photo ne sera pas belle, ou pas possible, mais on les a aperçu, ou alors c’était un mirage.

Dans ces lieux reculés, on espère toujours la rencontre avec un lion, ou un léopard (mais pas de trop près hein!). Alors dès qu’on identifie un semblant d’oasis, on y voit notre halte rêvée.

Nous avions identifié un trou d’eau sur la Huab river. Un lieu magique où l’eau sort de terre, forme un cours d’eau de quelques centaines de mètres, puis replonge sous terre en laissant le sable sans une goutte de plus. Un endroit où la rivière de sable devient une rivière d’eau, avant de s’enfuir sous terre à nouveau. Au bout de la piste, on croyait rêver!

On absorbe tout ce que l’on peut de verdure, de fraîcheur et de la présence de quelques oiseaux. Un moment de fraîcheur au bord de l’eau, au milieu d’un désert de cailloux! On s’y installe pour la nuit, personne ne sait que nous sommes là, à part la faune tout autour qui se garde bien de se montrer. Au réveil, les cris de babouins venus boire au ruisseau résonnent sur les parois des rochers. On est au milieu de nulle part. Ce lieu n’a pas besoin de nous pour exister. Mais maintenant, on sait qu’à cet endroit, il y a un bout de piste avec un bruit d’eau qui existe et qui continuera d’exister, même si nous n’y sommes pas pour l’entendre … Et nous pourrons toujours y penser.

Le lendemain, en poursuivant notre route de poussière au milieu de rien, nous croisons la route d’une femelle rhinocéros noir et de son petit. Elle semble étonnée de nous voir: « Hé, les humains existent encore par ici? »


4 commentaires sur « Namibie: Western Damaraland »

  1. Trop bien ! Un recit
    vivant,de belles rencontres avec mention speciale pour les photos..On s y croirait…Je vous envoie un morceau d’été avec des pluies fréquentes et des temperatures d automne ..Votre petit mot m a bien réchauffe !
    A tres bientot pour de nouvelles aventures !

    J'aime

  2. Ouf , un grand merci pour ce nouveau reportage … nous sommes contents que cette longue traversée désertique s’est bien passée . Nous vous embrassons tous les 5 très fort … Bonne route , et à bientôt !!! Ici , nous n’avons jamais vu un été aussi pluvieux …Bises x 5

    Le mer. 4 août 2021 à 16:02, La grande transhumance de Kika et ses 5

    J'aime

  3. très beau texte ! bonne route à toute la famille Odile

    *ABM – Case Globe-trotters*11, rue de Coulmiers 75014 Paris Tél. : 01 45 45 29 29 *Métro : *Porte d’Orléans http://abm.fr

    Le mer. 4 août 2021 à 16:02, La grande transhumance de Kika et ses 5

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s