Carnets des petits bergers: Mozambique, on a visité l’océan

On en rêvait depuis longtemps! Faire du snorkeling sur un récif corallien dans l’Océan Indien! Notre cadeau de Noël en avance…

Il a fallu attendre que la météo soit bonne, on a croisé les doigts très fort, et vendredi soir Sabrina, qui est la responsable du club de plongée, est venue nous dire que ce serait pour le lendemain matin! Je ne vous raconte pas comme nous étions excités…

A 8h samedi, notre bateau, qui s’appelle la Dolce Vita, vient nous chercher sur la plage. A bord, il y a le capitaine, notre guide pour la journée, et deux cuisiniers, qui vont nous préparer le repas à midi. Et

7 autres personnes, de plusieurs pays différents, qui ont réservé l’excursion aussi. Tout le monde est de bonne humeur, la journée s’annonce bien!

La mer est calme, il nous faut 45 minutes pour rejoindre le Parc National de Bazzaruto. C’est sur cette île paradisiaque que nous allons attendre que la marée soit basse pour rejoindre le récif corallien, qui s’appelle Two Mile Reef. Un récif corallien, c’est une construction en forme de barrière faite par des animaux qu’on appelle les coraux. C’est un endroit qui abrite énormément de poissons et autres animaux marins.

On grimpe sur les dunes, la vue est magnifique.

Puis c’est le signal tant attendu, tout le monde au bateau, il est temps de rejoindre le site de snorkeling. Pour cela il faut sortir de la baie, et notre guide nous explique que l’on doit traverser une zone que l’on appelle la machine à laver, parce que deux courants opposés se rencontrent, et que le bateau risque de beaucoup bouger. Effectivement ça secoue, on s’accroche où l’on peut, mais le capitaine tient bien la barre, les poissons nous attendent, rien ne peut nous arrêter!

Cette fois on y est! Après la distribution des palmes, masques et tubas, tout le monde saute à l’eau. Enfin presque tout le monde, Billie reste dans le bateau pour aider le capitaine en cas de besoin.

Les yeux grands ouverts dans les masques, un monde magique s’offre à nous. Nous sommes invités dans un immense aquarium de poissons tropicaux: des poissons-anges, des poissons-perroquets, des poissons-papillons! On nage en contournant des coraux de formes et de couleurs complètement différentes, on a l’impression d’assister à un concours de beauté, mais impossible de déterminer le premier prix tellement il y a de candidats! En marge du concours, une raie vient voir si tout va bien, et une murène sort sa tête d’un trou pour nous observer.

Mais une heure plus tard, la Dolce Vita sonne le rappel, la marée commence à monter, la machine à laver à mousser, il faut retourner sur l’île pour déjeuner!

Pendant que les cuisiniers finissent de faire griller les crevettes géantes et le barracuda, la Dolce Vita nous emmène à la recherche de Kristina. Kristina est âgée, et reste tout le temps près de cette plage. Mais aujourd’hui, nous avons beau virer, tourner, virer encore, Kristina n’est pas là. Kristina est un dugong.

Après avoir bien mangé, bien nagé, bien joué, il est temps de rentrer! Le temps a changé, le vent souffle et la mer est grosse, les vagues giclent dans le bateau! Le capitaine n’a pas l’air inquiet, il fonce dans l’écume, dans le bateau on se sert les uns contre les autres et on rigole!

On arrive à la Coco complètement trempés, mais on n’oubliera jamais cette journée!

Un commentaire sur « Carnets des petits bergers: Mozambique, on a visité l’océan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s